Mines independantes Chibougamau Inc.
Accueil  |  A propos de CBG  |  Nous joindre  |  Abonnez- vous à notre liste de distribution  |  English   
spacer
OSEZ L'AVENTURE
spacer
  INVESTISSEURS | PROPRIÉTÉS | ACTUALITÉS & ÉVÉNEMENTS | INFORMATIONS TECHNIQUES  

CIM
spacer
Propriétés
spacer

 

Baie Malouf
Bateman Bay
Berrigan sud
Grandroy
Kokko Creek
Lac Antoinette
Lac Buckell
Lac Chibougamau
Lac Élaine
Lac Simon
Mine Berrigan
Mont Sorcier

Nepton

Prolongement Copper Cliff
Québec Chibougamau GoldFields
Virginia - Option

spacer

Bateman Bay - Or, Cuivre
Cantons de McKenzie & Roy, Québec (NTS 32G/16)

Propriété

La mine Bateman Bay (Au-Cu-Ag) et deux anciens blocs miniers, l’ancienne mine Jaculet, composent la propriété actuelle de 15 claims miniers totalisant 353 hectares qui sont détenus en totalité par Mines indépendantes Chibougamau inc. et assujettis à une redevance brute de métaux de 3 % en faveur de Globex.

 

Histoire

Les registres de production minière font état d’une production modeste et sporadique de 1968 à 1977, pour un total d’environ 25 000 tonnes extraites avec des teneurs de 1,8 % Cu, 1,7 g/t Au et 15,7 g/t Ag provenant principalement de la zone A-3.  Pour plus de détails sur l’histoire de l’exploration couvrant la période de 1936 à 2006, le lecteur est prié de se référer au tableau récapitulatif fourni dans la notice annuelle de Globex pour 2011.

Minéralisation

De nombreuses zones minéralisées ont été recoupées par des forages de surface et des travaux souterrains sur la propriété Bateman Bay. Sept lentilles ont été identifiées : A1, A-2, principale A-3, A-4, A-5, C-Nord et C-Sud. Ces zones suivent une orientation d’environ 110° et sont caractérisées par une altération intense sous forme de séricite et de chlorite. La minéralisation est concentrée dans les lentilles qui sont localement étroites, mais qui présentent une bonne continuité latérale et verticale. À Bateman Bay, la minéralisation aurifère se retrouve associée à de la pyrite avec faible présence de chalcopyrite.  La pyrite est disséminée et se retrouve aussi le long des stringers; elle peut représenter de 1,0 % à 50 % de la roche en volume et l’or ne semble pas être directement corrélé à la quantité de pyrite. La minéralisation cuprifère (chalcopyrite) est relativement uniforme, mais les teneurs aurifères sont plus erratiques.

 

La zone A-3, à savoir la principale lentille minéralisée de Bateman Bay, se prolonge latéralement sur plus de 600 mètres et verticalement jusqu’à 300 mètres. Des accès à cette structure ont été ouverts et elle a été exploitée sur quatre niveaux.

 

La zone C, située 1,0 km au nord-est de la « zone A », suit une orientation N138°E et accuse un pendage de 55° à 65° vers le sud-ouest. Elle a été testée par forage jusqu’à une profondeur de 200 mètres et sur une étendue longitudinale de plus de 1,0 kilomètre. La zone C se compose de deux branches parallèles qui ont été suivies sous terre sur des centaines de mètres à différents niveaux. La minéralisation se compose de pyrite et de chalcopyrite avec quelques sections où les teneurs atteignent 1,66 % Cu, 1,70 g/t Au/3,5 m sur une longueur continue de 180 mètres, et elle semble se fortifier avec la profondeur.

 

Une estimation des ressources non conforme à la NC 43-101 produite par SIDAM inc. et datée du 26 mai 1992 est présentée ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

 

Zone Tonnes Largeur moyenne % Cu g/t Au
A-2 94 714 1.4 m 2.04 % 4.52 g/t
A-3 ouest 159 394 2.1 m 3.01 % 4.69 g/t
A-3 est 142 557 2.7 m 2.62 % 3.84 g/t
Total 396 665 2.1 m 2.64 % 4.35 g/t

 

Les ressources ci-dessus sont toutes de nature historique puisque l’estimation a été réalisée avant le 30 mai 2003 (directives actuelles et adoptées du CIMM). La Société ne traite pas ces estimations historiques comme des ressources minérales actuelles selon la définition de la NC 43-101.

 

L’examen des carottes de la campagne de forages hivernale de 1992 indique que des teneurs aurifères ont été recoupées en dehors des zones cuprifères principales, là où aucun échantillonnage systématique n’a été réalisé.

 

Exploration

En 2007, un levé aéroporté au magnétomètre/AEM a été effectué par Globex dans le cadre du processus d’évaluation initial de la propriété à la suite de son acquisition au cours de cette même année.

 

Exploration et mise en valeur

En mars 2013, une zone a été quadrillée pour réaliser une cartographie géophysique et 8 km linéaires de levés à PP à large spectre dipôle-dipôle ainsi qu’un levé au magnétomètre HEM complémentaire ont été effectués afin de mieux tracer la géophysique des structures minéralisées d’orientation sud-est de même que les structures aurifères nord-sud inférées se prolongeant au sud-est à partir des chantiers de Jaculet, lesquelles demeurent inadéquatement explorées. Les résultats des levés géophysiques sont présentement en cours d’interprétation.  Cette propriété et les claims adjacents à l’ouest (prolongement Jaculet) représentent une cible aurifère importante pour les forages d’exploration; la teneur estimée de cette zone est de 4,4 g/t Au selon les ressources historiques antérieures.

 

 

 

     
 
Inscriptions boursières — TSX-V: CBG  |  Stuttgart: CLL  |  Cours actuels des métaux
© Copyright 2017. Mines independantes Chibougamau Inc. | Admin | Privacy | Terms of Use |  Disclaimer  |