Mines independantes Chibougamau Inc.
Accueil  |  A propos de CBG  |  Nous joindre  |  Abonnez- vous à notre liste de distribution  |  English   
spacer
OSEZ L'AVENTURE
spacer
  INVESTISSEURS | PROPRIÉTÉS | ACTUALITÉS & ÉVÉNEMENTS | INFORMATIONS TECHNIQUES  

CIM
spacer
Propriétés
spacer

Baie Malouf
Bateman Bay
Berrigan sud
Grandroy
Kokko Creek
Lac Antoinette
Lac Buckell
Lac Chibougamau
Lac Élaine
Lac Simon
Mine Berrigan
Mont Sorcier

Nepton

Prolongement Copper Cliff
Québec Chibougamau GoldFields
Virginia - Option

 

spacer

Lac Chibougamau - Or, Cuivre
Cantons Lemoine, McKenzie, Obalski, Roy, Québec (NTS 32G/16)

Propriété

Les propriétés de lac Chibougamau (y compris S-3, les zones Tommy, l’île Marguerite et le prolongement en profondeur Henderson/Portage) se composent du plus grand bloc unique réunissant 66 claims du portefeuille de claims de Chibougamau; elles totalisent 2 998 hectares et couvrent des parties des cantons de Lemoine, McKenzie, Obalski et Roy (NTS 32G/16). Cette propriété est assujettie à une redevance brute de métaux de 3 % en faveur de Globex.

chibougamau map incl henderson & Portage

Histoire

Mine S-3 et zones Tommy. La mine S-3, un ancien producteur, ainsi que les zones non exploitées Tommy se trouvent sous les eaux du lac Chibougamau. Le gisement S-3 a été partiellement extrait à partir du puits no 1 de Henderson (grâce à une galerie de 2,5 km) pour une production de 420 943 tonnes à des teneurs de 3,91 g/t Au et 0,4 % Cu au cours de la période de 1985 à 1989. Après la fermeture de la mine, de nombreux trous de forage de surface réalisés dans la région environnante du gisement S-3 ont recoupé une minéralisation aurifère, notamment le trou 1119-95-01 qui a retourné 28,0 g/t Au sur 0,5 m et 86,7 g/t Au sur 1,1 m, ce qui confirme le potentiel de trouver de nouvelles minéralisations aurifères à haute teneur.

 

Les zones Tommy ou T sont une série de zones cupro-aurifères ayant été partiellement testées par forage et pour lesquelles des données font état, entre autres, respectivement, d’estimations de ressources non conformes à la NC 43-101 de 449 095 tonnes de minerai à des teneurs de 2,38 g/t Au et 0,91 % Cu pour la zone T-10, de 50 000 tonnes de minerai à une teneur de 2,1 % Cu pour la zone T-9 et de 440 000 tonnes à une teneur de 8,48 g/t Au pour la zone T-8. Les estimations ci-dessus sont fournies à titre indicatif seulement et ne doivent pas être considérées comme fiables.

 

Un puits d’exploration a été foncé et muni d’un collet à la fin des années 1990 sur l’île Marguerite à l’extrémité orientale de cet imposant groupe de claims afin de mettre en valeur le prolongement en profondeur des importants gisements Henderson-Portage, mais il n’a finalement jamais été utilisé. Les mines Henderson-Portage ont produit un total de 14 515 389 tonnes à des teneurs de 1,69 % Cu et 2,50 g/t Au à partir des structures minéralisées présentant une orientation N30° et accusant un pendage de 45° à 65° vers le sud-est, structures dont un prolongement en profondeur est inféré sur la propriété de CBG.

 

Île Marguerite. Une minéralisation aurifère étroite, comprenant entre autres des intersections de 3,88 g/t Au/0,7 m et 1,59 g/t Au/3,2 m, est documentée par un trou de forage réalisé par SOQUEM en 1994 (ddh #1119-94-13; GM-53360). Celle-ci se trouve dans la partie orientale de l'île et serait hébergée dans de la tonalite cisaillée et altérée faisant partie du pluton de Chibougamau. En outre, une partie de la « zone de magnétite stratifiée » du complexe du lac Doré réputée pour héberger de la magnétite, de l’ilménite (titane), de la pyrrhotite, de la pentlandite, de la chalcopyrite et de l’or, se produit au voisinage de l’intersection d’or au sein de la structure apparentée susmentionnée.

 

Zones K et prolongements en profondeur Henderson/Portage

 

Propriété

Les prolongements en profondeur inférés des mines Henderson I, Henderson II et Portage, des anciens producteurs, suivent un long corridor de 3,5 km d’orientation nord-est le long de la frontière nord-ouest du bloc central de 125 claims du lac Chibougamau situé environ 500 à 800 m au sud-est des anciens chevalements.

 

Histoire

Cette partie de la propriété faisait initialement partie des mines Chibougamau Campbell et a été explorée par des forages de surface et des forages souterrains entre 1967 et 1996. SOQUEM, qui a réalisé les derniers forages de surface, a testé certaines zones K et a recoupé des intersections aurifères étroites, notamment des teneurs de 4,6 g/t Au/0,84 m et 9,27 g/t Au/0,55 m dans les zones K1 et K1 Sud dans le secteur nord-est de la propriété. La mise en valeur de ces zones plus profondes devait être réalisée au moyen d’un accès par un puits sur la péninsule Marguerite dans le milieu des années 1990, mais le puits n’a jamais été mis en service. Le prolongement projeté ou inféré en aval-pendage des trois plus importants anciens producteurs du camp, y compris Henderson I (1,65 Mt à 1,75 % Cu, 1,54 g/t Au : minerai extrait jusqu’à 305 m), Henderson II (5,88 Mt à 1,6 % Cu, 1,41 g/t Au : minerai extrait jusqu’à 885 m) et Portage (5,64 Mt à 1,77 % Cu, 3,91 g/t Au : minerai extrait jusqu’à 1 200 m).

 

Exploration

Les emplacements spécifiques des colliers de forage pour cette campagne de forages en profondeur ne seront pas déterminés avant que les données historiques complètes relatives à l’exploitation et à l’exploration minières n’aient été suffisamment compilées et interprétées au cours du trimestre à venir de 2013.  Des forages en profondeur sont provisoirement prévus au cours du troisième trimestre de l’année.  (Figure ci-dessus)

 
Inscriptions boursières — TSX-V: CBG  |  Stuttgart: CLL  |  Cours actuels des métaux
© Copyright 2017. Mines independantes Chibougamau Inc. | Admin | Privacy | Terms of Use |  Disclaimer  |