Mines independantes Chibougamau Inc.
Accueil  |  A propos de CBG  |  Nous joindre  |  Abonnez- vous à notre liste de distribution  |  English   
spacer
OSEZ L'AVENTURE
spacer
  INVESTISSEURS | PROPRIÉTÉS | ACTUALITÉS & ÉVÉNEMENTS | INFORMATIONS TECHNIQUES  

CIM
spacer
Propriétés
spacer

Baie Malouf
Bateman Bay
Berrigan sud
Grandroy
Kokko Creek
Lac Antoinette
Lac Buckell
Lac Chibougamau
Lac Élaine
Lac Simon
Mine Berrigan
Mont Sorcier

Nepton

Prolongement Copper Cliff
Québec Chibougamau GoldFields
Virginia - Option

 

 

spacer

Lac Buckell - Or
Canton Scott, Québec (NTS 32G/15)

Propriété

Cette propriété est située environ 15 milles (25 km) au sud-ouest de la ville de Chibougamau et se compose de 2 claims/cellules minières totalisant 18 hectares dans le canton de Scott, au Québec, au Canada. Elle est la propriété exclusive de Mines indépendantes Chibougamau et est assujettie à une redevance brute de métaux de 3 % en faveur de Globex.  Il est possible d’accéder à la propriété par des chemins forestiers et par canot à partir de l’autoroute asphaltée de Chibougamau, située 2 milles au sud.

Histoire

Des activités d’exploration ont été menées depuis le milieu des années ’30, lesquelles ont couvert une partie de la propriété. Lors de la période de 1936 à 1953, les travaux physiques de surface réalisés par McKay Exploration Ltd et Scott Chibougamau ML étaient orientés vers l’indice Smith, une structure filonienne d’orientation nord à nord-ouest qui aurait retourné des teneurs aurifères spectaculaires atteignant jusqu’à 87,13 onces d’or par tonne près de la surface. Gibson Chibougamau ML a effectué des travaux de levés géophysiques, de cartographie et de forage au diamant au cours de la période de 1956 à 1965. En 1971, les travaux d’échantillonnage effectués par Gerga Holdings Ltd. sur quatre filons ont recoupé des teneurs aurifères variant de 1,73 à 3,54 onces d’or par tonne. Cinq trous de forage de faible profondeur ont été réalisés en 1973, alors que Shecapio était propriétaire, et des travaux additionnels de levés géophysiques et de décapage ont été effectués par la société Falconbridge Copper en 1985. La région a été examinée à nouveau en 1991 par P. Donovan.

Entreprises minières Globex inc. a effectué des levés à polarisation provoquée sur la moitié sud du groupe de claims en 1994 ce qui a permis de délimiter quatre anomalies. Les travaux de cartographie géologique ainsi qu’un trou de forage de type « Winkie » de 46,6 mètres sous l’indice Smith ont été achevés en 1996. Les travaux de Globex ont relevé qu’un certain nombre de structures de faille altérées et prometteuses sont présentes à l’indice Smith. Il s’agit de sulfures hôtes chloritisés et carbonatisés. Les indices repérés grâce à la polarisation provoquée n’ont pas encore été sondés. Deux zones présentent une orientation vers le nord, tandis que deux autres montrent une orientation vers le nord-ouest, du type que l’on retrouve à Chibougamau.

Minéralisation

Le projet est situé à la limite ouest du complexe du lac Doré, une épaisse intrusion mafique stratifiée qui héberge les minéralisations aurifères et cuprifères du camp Chibougamau, au contact avec le pluton de Chibougamau, une intrusion polyphasée plus récente de composition tonalitique à dioritique qui présente un certain nombre d’indices de la présence de minéralisations de types porphyriques cuprifères et aurifères. La zone de contact est une importante zone bréchique pouvant atteindre jusqu’à 0,6 mille (1 km) de largeur et constituée de fragments d’anorthosite et de gabbro dans une matrice de méladiorite et de tonalite.

La faille du lac Doré, d’orientation nord-est, se trouve à environ 1 mille (2 km) au sud de la propriété. Les failles divergentes d’orientation nord-ouest qui prennent leur source dans cette structure sont le principal indicateur de la présence de minerai dans le camp minier de Chibougamau.

 

 
Inscriptions boursières — TSX-V: CBG  |  Stuttgart: CLL  |  Cours actuels des métaux
© Copyright 2017. Mines independantes Chibougamau Inc. | Admin | Privacy | Terms of Use |  Disclaimer  |